Arrêté du 7 juillet 2016 modifiant l’arrêté du 3 avril 2014

en gras ce qui est important dans les modifications

Arrêté du 7 juillet 2016 modifiant l’arrêté du 3 avril 2014 fixant les règles sanitaires et de protection animale auxquelles doivent satisfaire les activités liées aux animaux de compagnie d’espèces domestiques relevant du IV de l’article L. 214-6 du code rural et de la pêche maritime
NOR : AGRG1618068A

Publics concernés : professionnels exerçant les activités en lien avec les animaux de compagnie d’espèces domestiques mentionnées au x articles L. 214-6-1, L. 214-6-2 et L. 214-6-3 du code rural et de la pêche maritime.

Objet : modification de l’arrêté du 3 avril 2014 fixant les règles sanitaires et de protection animale auxquelles doivent satisfaire les activités liées aux animaux de compagnie d’espèces domestiques relevant du IV de l’article L. 214-6 du code rural et de la pêche maritime.

 

Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.

 

Notice : le présent arrêté modifie les références à l’article L. 214-6 par les nouvelles références législatives pour une mise en cohérence avec la partie législative du code rural modifiée par l’ordonnance du 7 octobre 2015 relative au commerce et à la protection des animaux de compagnie. Cet arrêté précise également les modalités de gestion sanitaire dans certaines catégories d’établissements. 

 

Références : le texte modifié par le présent arrêté peut être consulté, dans sa version issue de cette modification, sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr). 

 

Le ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement,
Vu le code rural et de la pêche maritime, notamment ses articles L. 214-6, L. 214-6-1, L. 214-6-2, L. 214-6-3 et les articles R. 214-19-1 à R. 214-34 ;
Vu l’arrêté du 3 avril 2014 fixant les règles sanitaires et de protection animale auxquelles doivent satisfaire les activités liées aux animaux de compagnie d’espèces domestiques relevant du IV de l’article L. 214- 6 du code rural et de la pêche maritime,

Arrête : 

 

 Article 1

L’arrêté du 3 avril 2014 fixant les règles sanitaires et de protection animale auxquelles doivent satisfaire les activités liées aux animaux de compagnie d’espèces domestiques relevant du IV de l’article L. 214- 6 du code rural et de la pêche maritime est ainsi modifié. 

 

Article 2

Dans le titre, les mots : « du IV de l’article L. 214-6 » sont remplacés par les mots : « des articles L. 214-6-1, L. 214-6-2 et L. 214-6-3 ». 

 

Article 3

A l’article 1er, les mots : « à l’article L. 214-6 (IV) » sont remplacés par les mots : « aux articles L. 214-6-1, L. 214-6-2 et L. 214-6-3 ». 

 

Article 4

Au I de l’article 3, les mots : « au IV de l’article L. 214-6 » sont remplacés par les mots : « au I de l’article L. 214-6-1 », le numéro « 15045* 01 » est remplacé par le numéro « 15045* 02 » et les mots : « à l’article L. 214-6 (IV) » sont remplacés par les mots : « au I de l’article L. 214-6-1 ».

Au III de l’article 3, les mots : « à l’article L. 214-6 (IV) » sont remplacés par les mots : « aux articles L. 214-6-1, L. 214-6-2 et L. 214-6-3 ». 

 

Article 5

Au deuxième alinéa de l’article 4, les mots : « du IV de l’article L. 214-6 » sont remplacés par les mots : « des articles L. 214-6-1, L. 214-6-2 et L. 214-6-3 ». 

 

Article 6

Au 1 et au 4 du chapitre Ier de l’annexe I, les mots : « au IV de l’article L. 214-6 » sont remplacés par les mots : « aux articles L. 214-6-1, L. 214-6-2 et L. 214-6-3 ». 

 

Article 7

Après le neuvième alinéa du 1 du chapitre III de l’annexe I, il est ajouté un dixième alinéa ainsi rédigé : « A titre dérogatoire, les éleveurs de chats et chiens ne cédant à titre onéreux pas plus d’une portée de chiens ou de chats par an et par foyer fiscal sont dispensés de l’établissement d’un règlement sanitaire. » 

 

Article 8

Le 3 du chapitre III de l’annexe I est ainsi modifié :

1°) Au deuxième alinéa, les mots : « de petite taille, détenant au plus neuf chiens de plus de quatre mois ou neuf chats de plus de dix mois, » sont supprimés ;

2°) Après le deuxième alinéa, il est ajouté un troisième alinéa ainsi rédigé : « Pour les éleveurs de chats et chiens ne cédant à titre onéreux pas plus d’une portée de chiens ou de chats par an et par foyer fiscal, la désignation d’un vétérinaire sanitaire ainsi que la visite vétérinaire n’est pas exigée. » 

 

Article 9

Au 3 du Chapitre V de l’annexe I, les mots : « du certificat de capacité » sont remplacés par les mots : « d’un des justificatifs de connaissance mentionnés au III du L. 214-6-1 ». 

 

Article 10

Après le neuvième alinéa du chapitre V de la section 2 de l’annexe II, il est inséré un alinéa ainsi rédigé : « Dans des circonstances exceptionnelles de surpopulation et compte tenu de la courte durée du passage des animaux en fourrière, ces dernières peuvent déroger aux normes minimales fixées à l’annexe II, sous réserve du respect du règlement sanitaire et des autres réglementations applicables, et dans la mesure ou il n’est pas porté atteinte au bien-être des animaux. » 

 

Article 11
Le présent arrêté sera publié au Journal officiel de la République française. 

 

Fait le 7 juillet 2016. 
Pour le ministre et par délégation : Le directeur général de l’alimentation, P. Dehaumont